Le travail de milieu

Le travail de milieu

Objectifs:

- Entrer en contact avec d’éventuels usagers en rupture avec les réseaux d’aide;

- assurer la continuité de l’intervention entre tous les services de Pech et la rue;

- établir des liens avec nos partenaires du réseau communautaire en itinérance par la fréquentation de ressources préalablement identifiées ou de lieux de transition (commerces, parcs, etc.);

- aider et supporter les personnes par des services ponctuels;

- tenter de réaffilier les personnes aux services existants offerts par la communauté;

- aider et supporter nos partenaires;

- faire connaître Pech dans la communauté.

Le but des travailleurs de milieu consiste à intervenir, si possible, avant qu’un problème ne survienne, ou qu’une situation de crise ne se détériore, qu’une hospitalisation ne s’impose. On s’efforce de mettre en place un système de soutien en offrant des services ponctuels afin que la personne trouve des solutions à la précarité de sa situation.

L’originalité de cette pratique réside dans ce que nous appelons le « contact TM », c’est-à-dire l’art de rejoindre les non-rejoints.

Un exemple : notre partenariat avec la Maison de Lauberivière

lauberiviere_thumb

Notre partenariat avec Lauberivière s’avère une réponse à des besoins concrets et ponctuels de personnes qui survivent dans la rue bien plus qu’elles ne vivent. Le but ultime de ce rapprochement est de rejoindre les gens en rupture sociale, désaffiliés et qui cumulent des problématiques multiples (santé mentale, toxicomanie, judiciarisation et itinérance) afin de leur offrir, essentiellement, des services ponctuels (démarches médicales, relocalisation, etc.). Ainsi à tous les jours, du lundi au vendredi, deux travailleurs de milieu de Pech se rendent disponibles, par le truchement du cellulaire, à des personnes qui ont des besoins psychosociaux, qui vivent une situation de crise ou qui ont un problème important de survie matérielle. L’accompagnement est donc fait en fonction des besoins exprimés par les personnes utilisatrices. C’est grâce à cette présence quotidienne à Lauberivière, ou dans les milieux concernés, que le travailleur de milieu de Pech devient une personne familière pour les gens fréquentant ce milieu.